Principales missions de l’animateur chargé du développement social local sur Saintes

Présentation synthétique des principales dynamiques collectives concernées par le poste (fait le 20 juillet 2018)

 

L’association Belle Rive met en œuvre depuis 18 ans un projet social innovant de développement social local en lien avec des dynamiques participatives d’habitants et le développement de leurs pouvoirs d’agir.

En cohérence avec notre projet social et avec l’équipe salariée et bénévole, la personne embauchée participera à la mise en œuvre de différentes dynamiques collectives dont quelques-unes sont présentées ci-dessous.

 

 

  • Le projet jardins de l’abbaye

 

Eléments de contexte :

2017 cette dynamique a été initiée avec pour but de « réhabiliter » les jardins de l’Abbaye, de les mettre en valeur et d’en faire un lieu convivial où les personnes peuvent s’arrêter et profiter de ces espaces. Ce projet rentre dans le cadre de notre partenariat avec l’association Abbaye aux Dames, la cité musicale. Il rassemble des bénévoles et salariés des deux associations.

Ce projet s’intègre aussi dans la dynamique de territoire du quartier Geoffroy Martel et il vise à permettre aux habitants du quartier de s’investir dans un projet collectif et de s’approprier leur lieu de vie. Pour l’Abbaye aux Dames c’est aussi un moyen de valoriser le patrimoine existant, qu’il soit architectural ou environnemental.

 

Où nous en sommes dans les grandes lignes ?

 

  • un groupe projet de 10 personnes (salariés, bénévoles de l’Abbaye aux dames et de Belle Rive) a été constitué en 2017-2018
  • à partir des envies du groupe projet, plusieurs pistes ont été évoquées sans qu’une cohérence d’ensemble n’ait été (volontairement) travaillée. C’était une volonté de faire s’exprimer toutes les idées et envies.
  • une maquette matérialisant ces différentes pistes a été créée pour continuer la mobilisation et la réflexion
  • une architecte / paysagiste a proposé courant juillet 2018 d’intégrer le groupe projet à titre bénévole pour nous aider à avancer sur cet avant-projet

 

La suite ?

  • mobiliser les habitants du quartier
  • en appui de l’architecte paysagiste, interroger les contraintes techniques existantes (réseau VRD, …) ; identifier celles liées aux différentes pistes évoquées ; celles de l’Abbaye (usages)
  • lister les différents usagers potentiels des lieux (halte-garderie, conservatoire, paroisse, habitants en proximité…)
  • identifier avec le groupe projet un avant-projet cohérent dans les grandes lignes
  • à partir de cet avant-projet, mobiliser les élus concernés, les partenaires techniques espaces verts, le partenaire bailleur social… pour leur expliciter la démarche et présenter l’avant-projet

 

  • Les principaux attendus quant aux missions de l’animateur :

 

  • co-construire avec l’Abbaye aux Dames la suite du projet
  • co-animer avec l’Abbaye aux Dames les différents temps de rencontres
  • accompagner le groupe projet
  • informer et mobiliser les partenaires concernés
  • continuer de mobiliser les habitants et acteurs présents en proximité
  • être garant de la participation des habitants et des partenaires au sein du groupe projet
  • rendre compte de l’avancement de ce projet en équipe

 

 

  • Les jardins familiaux de la Grelauderie

 

Eléments de contexte :

L’association Belle Rive a en gestion des jardins familiaux composés :

  • de 31 parcelles individuelles,
  • une parcelle collective gérée par un groupe projet (Ps : pas de groupe constitué en 2018)
  • un espace jardin pédagogique.

L’aménagement de ces espaces a été repensé par un collectif de jardiniers accompagné par Belle Rive lors du « déménagement » des jardins il y a 8 ans créant une forte dynamique collective.

Jusqu’en 2017, un animateur appuyé par un agent d’entretien (3 demi-journée hebdo) était présent au moins deux matinées sur le site pour la gestion de la parcelle coopérative, les relations avec les jardiniers, la mise en place avec les jardiniers de manifestations sur le site (fête du printemps, troc plantes – troc graines, la gestion des problèmes techniques…)

Depuis 2018 :

  • compte tenu de la quasi absence de l’animateur référent depuis un an, la dynamique parcelle coopérative « végète », le lien et les relations avec les jardiniers sont moins importantes, la dynamique collective insuffisante et au global peut mobilisatrice
  • l’agent d’entretien intervient toujours 3 ½ journées hebdomadaire pour l’entretien des parties communes, les abords et la parcelle coopérative. Il est un relais d’information avec les jardiniers pour les questions de gestion des espaces privatifs, communs, les problèmes techniques (eau, broyat, gestion des pierres)
  • suite à un diagnostic partagé concernant l’état des cabanons réalisé en 2016, des actions de rénovations vont être entreprises d’ici la fin 2018
  • 2018 est la troisième année consécutive pendant laquelle de nouvelles effractions ont eu lieu sur les jardins (cabanons fracturés, vol de petit matériel). Deux rencontres avec les jardiniers ont été initiées par le directeur de Belle Rive pour relever les insatisfactions des jardiniers, identifier les solutions possibles pour améliorer la sécurisation des lieux et constituer un groupe projet de jardinier référent sécurisation afin de rencontrer les partenaires concernés (ville services techniques, police municipale, police nationale, DDE…)
  •  
  • Les principaux attendus quant aux missions de l’animateur :

 

Au global relancer les dynamiques collectives à partir du support jardins de la grelauderie :

 

Impulser une dynamique participative avec les jardiniers favorisant le lien entre eux et leur appropriation des espaces.

  • Etre présent une à deux matinées par semaine sur le site (parcelle coopérative, gestion des relations avec les jardiniers, gestion des usages, des questions techniques,…)
  • Initier avec les jardiniers une manifestation pour renforcer l’interconnaissance entre jardiniers du type troc plantes – troc graines, fête du printemps,…
  • Mobiliser les partenaires prescripteurs et les personnes intéressées par relancer le dynamique projet autour de la parcelle coopérative (4 à 6 personnes actuellement)
  • Accompagner le projet de rénovation des cabanons en lien avec les jardiniers et les services techniques
  • Accompagner le projet de sécurisation des jardins
  • être garant de la participation des habitants et des partenaires au sein des dynamiques engagées
  • rendre compte en réunion d’équipe

 

 

 

  • L’accompagnement autour des questions du numérique

Eléments de contexte :

Suite à une sollicitation du partenaire CAF (fermeture de son accueil) pour mettre en place un accueil pour les démarches dématérialisées le concernant, nous avons décidé de mettre en place une enquête auprès des habitants portant sur les usages du numérique pour explorer cette problématique de façon plus élargie.

Une première restitution de cette enquête a eu lieu auprès du réseau des partenaires RSA du département qui s’est emparé de cette question relative à la dématérialisation des démarches administratives.

Un groupe d’habitants a été constitué autour de l’enquête numérique faisant d’ores et déjà apparaitre divers besoins et envies qui pourraient initier des dynamiques ou des groupes projets à Belle Rive.

 

  • Les principaux attendus quant aux missions de l’animateur :

 

  • Partager l’enquête auprès des adhérents de Belle Rive et des personnes intéressées qui ont répondu à cette enquête
  • Constituer un groupe projet autour des usages du numérique
  • Participer au réseau partenaires RSA qui continue de travailler sur les questions de la dématérialisation des démarches administratives : besoins d’accompagnement, besoins de formation pour les professionnels, besoin d’équipement, complémentarités des différentes ressources du territoire, …
  • Identifier les conditions de développement de projets comme, par exemple, accompagner les personnes dans la maîtrise de l’outil informatique, dans la réalisation de leurs démarches administratives dématérialisées,  création d’un outil itinérant, constitution d’un réseau d’aidants bénévoles…
    • être garant de la participation des habitants au sein des dynamiques engagées
    • rendre compte en réunion d’équipe

 

  • Groupe Rucher école

 

Eléments de contexte :

Ce projet est né en juin 2013  grâce à la dynamique instaurée par les actions de sensibilisation à l’environnement et à la démarche éco citoyenne développée au sein des jardins familiaux de la Grelauderie.

Aujourd’hui le constat est fait que l’abeille est en danger pour diverses raisons (pesticides, biodiversité réduite lié à l’agriculture intensive, maladies). Notre démarche de sensibilisation à l’environnement et au jardinage éco-citoyen nous a donc amenés à nous questionner sur notre manière de produire nos légumes et de consommer au quotidien.

Le rucher fonctionne depuis maintenant 6 ans et a connu une grande mortalité des abeilles.

Plusieurs membres du groupe quatre bénévoles et un salarié ont suivi les deux années de formation API-découvertes auprès de la fédération départementale apicole pour acquérir encore plus de connaissance et affiner nos pratiques. L’objectif sous-jacent est de mieux comprendre et partager avec un réseau plus large afin que nos abeilles survivent.

 

Objectifs :

Le groupe s’est défini plusieurs niveaux d’objectifs avec comme posture d’être dans un état d’esprit d’ouverture, d’apprentissage, de solidarité et de convivialité. Il affirme sa volonté de partager les savoirs acquis avec d’autres groupes d’actions de l’association, des enfants, des jeunes et de tous les habitants de Saintes et de la Communauté d’agglomération.

Objectifs :

  • Transmettre un savoir, des connaissances concernant l’insecte, les étapes de l’installation, la loi.
  • Sensibiliser les habitants, enfants jeunes, scolaires sur l’insecte et son importance dans notre vie quotidienne.
  • Partage de savoirs avec d’autres adultes.
  • Donner envie aux enfants et les sensibiliser lors des animations environnement, des temps de CLAS primaire ou collège.
  • Installation et suivi d’un « rucher école » dans l’établissement scolaire (EREA). Ce partenariat conventionné, permet de partager notre passion et d’agir aussi avec des jeunes et de mobiliser des enseignants sur un projet d’établissement.
  • Organisation de manifestation type journée thématique à destination des adhérents et habitants : abeilles, fabrication de pièges à  frelon asiatiques.

 

 

  • Les principaux attendus quant aux missions de l’animateur :

 

  • accompagner la dynamique engagée par le groupe Rucher
  • être garant de la participation des habitants
  • rendre compte en réunion d’équipe

 

  • Dynamique Tremplin bien être homme

 

Les constats partagés avec les acteurs sociaux du territoire, assistantes sociales, thérapeutes de Synergie 17, GEM,… concernant de nombreux hommes isolés avec des soucis de santé et de dépendances, nous ont amenés à proposer un espace de bien-être spécifique pour ces habitants : le tremplin Bien-Être Hommes.

Cette action a pour objectif de permettre aux personnes de s’accorder du temps pour développer du mieux-être.  Le groupe défini collectivement différent support qui peuvent et /ou pourrait développer leur bien-être.

 

Objectifs : accompagner les personnes à :

  • Se fédérer autour de la question du bien-être.
  • Prendre du temps pour soi et partager un moment agréable avec d’autres.
  • Gagner en confiance et avoir une meilleure estime de soi.
  • Développer du mieux-être.
  • Sortir de l’isolement
  • Apprendre à communiquer, débattre, faire des choix collectif

 

 

Déroulement :

Une rencontre à partir d’octobre-novembre tous les 15 jours les vendredis (15 à 20 rencontres)

Définition partagé du bien être recherché (aller voir du sport, faire des visites, sortir dans la nature, cuisiner, bricoler…), du choix des actions, des conditions de fonctionnement du groupe, …

Au total 10 rencontres ont eu lieu en 2017.

Les constats partagés avec les acteurs sociaux du territoire, assistantes sociales, thérapeutes de Synergie 17, GEM,… concernant de nombreux hommes isolés avec des soucis de santé et de dépendances, nous ont amenés à proposer un espace de bien-être spécifique pour ces habitants : le tremplin Bien-Être Hommes.

 

  • Les principaux attendus quant aux missions de l’animateur :

 

  • Mettre en place le groupe tremplin bien être homme pour 2018-2019
  • être garant de la participation des habitants au sein des dynamiques engagées
  • rendre compte en réunion d’équipe

 

 

Ps : en fonction des projets et des disponibilités, d’autres dynamiques pourraient faire partie des missions de l’animateur

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Aller à la barre d’outils